Lokrum, l’île aux deux visages

Situé sur les hauteurs de la vieille ville, à proximité

Isabelle croatie
Lokrum, l’île aux deux visages

Situé sur les hauteurs de la vieille ville, à proximité des remparts, le téléphérique de Dubrovnik nous emmène en quelques minutes au sommet du mont Srd (un nom de plus sans voyelles !!). Le panorama qui s’offre à nous vaut le détour, que ce soit pour admirer la vieille ville parfaitement enserrée dans ses fortifications ou observer depuis les hauteurs l’île de Lokrum. La descente peut s’effectuer soit en téléphérique, soit en empruntant un sentie très ensoleillé qui serpente le long du mont Srd.

Lokrum. Petite île située juste en face de Dubrovnik, il est très facile d’y accéder en prenant un taxi-boat depuis le vieux port. Les habitants de Dubrovnik aiment y passer la journée pour échapper à la frénésie estivale. Bien que dépourvue de plages de sable, comme c’est souvent le cas en Croatie, il est possible de s’y baigner à divers endroits. Les plus courageux plongent de plusieurs mètres de hauteur. Mon instinct de survie, et ma peur du ridicule – un plat est si vite arrivé- , m’interdisent de participer.

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, l’île, avec son jardin botanique, son monastère bénédictin, sa végétation luxuriante et ses paons, est un véritable petit paradis .Celle-ci recèle pourtant un bien sombre secret. Ames sensibles, il est encore temps d’arrêter votre lecture …

1023 : Dubrovnik est ravagée par les flammes. Les habitants aux abois invoquèrent alors Saint Benoît, promettant de bâtir un monastère sur Lokrum si l’incendie s’arrêtait. D’après la légende, le feu mourut quelques instants après. Promesse fut tenue, et un magnifique monastère fut bâti sur l’île. Habité par des moines bénédictins pendant des siècles, un général de l’armée napoléonnienne décida de les en chasser. Protestations, négociations de la part des moines, rien n’y fit. La veille de leur départ, toujours selon la légende, ceux ci firent 3 fois le tour de l’île en chantant des hymnes funèbres afin de jeter une malédiction. “Quiconque use de Lokrum pour son propre plaisir se verra damné”! Et de fait, il paraît que les propriétaires successifs de l’île furent frappés de morts prématurées ou d’accidents violents …

On vous aura prévenu. Si d’aventure vous renonciez à visiter Lokrum – ce qui serait fort dommage – , vous aurez au moins une histoire de plus à raconter à la tombée de la nuit.