Un weekend à Split

Que faire à Split lorsqu’on est de passage ? Voici

Isabelle croatie
Un weekend à Split

Que faire à Split lorsqu’on est de passage ? Voici quelques idées en vrac.

Le palais de Dioclétien

39 000 m2 : c’est la taille du palais qui servit de résidence de retraite à Dioclétien, empereur romain de la dynastie des Illyriens. Et oui, à l’époque, on n’hésitait pas à construire en grand. Edifié entre le IIIème et IVè siècle, celui-ci est remarquablement conservé et classé au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est l’attrait principal de Split, avec son vaste dédale de ruelles, de boutiques et de restaurants.

La Riva

On y accède en traversant les voûtes souterraines depuis le péristyle. Rénovée récemment, la digue, qui longe le long des remparts du palais, embaume à plein nez le romarin, c’est un enchantement olfactif. Se retrouver en terrasse de café est presque un art de vivre en Croatie, et celles-ci s’enchaînent sans discontinuer tout le long du front de mer.

Le parc du mont Marjan

A la fin de la digue, se trouve une sculpture en forme d’hameçon. Sans transition, nous sentons l’odeur de la marée au lieu du romarin. En poursuivant encore un peu plus loin, nous trouvons le mont Marjan, que l’on peut gravir en suivant les escaliers, puis les sentiers. Au sommet nous avons une vue panoramique sur la région qui valait bien la peine de transpirer quelque peu !

La plage de Bacvice

C’est la plage la plus proche du centre ville historique. Lorsque nous y allons, le temps est maussade, il y a peu de monde, ce qui accentue peut-être le coté étrange et vaguement austère de l’ endroit. Ce n’est certes pas la plus belle plage de Croatie, mais l’eau est peu profonde, et se prête à merveille à la pratique du picigin. Ce “sport” local fait penser à une sorte de jeu de paume où le but du jeu est d’éviter à tout prix que la balle ne tombe dans l’eau. Il est bien entendu fortement recommandé d’éclabousser ses voisins en plongeant de la manière la plus acrobatique possible. A se demander si une note artistique ne devrait pas être attribuée à chaque joueur en fin de match.

Le Green Market

Situé en dehors des remparts, c’est un véritable festival de couleurs et de senteurs. Le charme de ce marché tient au fait qu’il s’agit essentiellement de particuliers qui viennent vendre la production de leurs jardins potagers. Les étals sont de petite taille, les fruits et légumes impeccablement alignés, ce qui ravit mon côté psychorigide ;) On trouve aussi beaucoup de miel, et d’eau-de-vie vendue dans des bouteilles de plastique. Pour parfaire le côté artisanal, la pesée se fait sur des balances avec des poids !

L’avis de Stéphane

En tant que Grand Gourmand Officiel, je ne peux pas ne pas vous parler de la konoba “Trattoria Bajamont”, découverte par hasard en se perdant dans le dédale des rues de Split. Celle-ci ne paye vraiment pas de mine à première vue, avec ses quelques tables en intérieur et en extérieur (évitez de vous installer à celle située sous la clim…). Mais c’est ici que vous goûterez à de la bonne cuisine croate pur jus ! Je vous laisse découvrir leur fabuleux ragoût de poisson, mes papilles en frissonnent encore de plaisir…